Actualités

Les rendez-vous Cinéma & Autochtones d’avril, proposés par De la Plume à l’Ecran


Catégories : Films

L'association De la plume à l’écran, avec laquelle nous sommes partenaires, fait un travail formidable de diffusion des films réalisés par des autochtones, Amérindiens essentiellement. C’est le cas avec RUMBLE : The Indians who Rocked the World, qui fête ce mois-ci sa 20e semaine de présence en salles. Ce rockumentaire essentiel sur les contributions et les inspirations autochtones de la musique populaire, marque la première aventure de distribution d’un film autochtone au cinéma ! Un extrait ici.

Le film DAWNLAND sur les générations volées d’enfants amérindiens,sera en projection à l’INALCO à Paris le 17 avril à 19h. Le film sera projeté de nouveau le lendemain dans le cadre des projections d’ADDOC. Les deux projections seront suivies d’une rencontre avec Chris Newell (Passamaquoddy), conseiller culturel sur le film.

Enfin, une séance Hors-les-Murs du Festival Ciné Alter’Natif est organisée à Lyon par les étudiants de IEFT School of Tourism en partenariat avec Native Immersion et Raconte-moi la terre, le 11 avril à 19H.


RUMBLE : Où voir le film ?

Ça continue de RUMBLER sur les écrans français ! La sortie nationale du rockumentaire multi-primé RUMBLE : The Indians who Rocked the World a eu lieu le 7 novembre 2018 mais le film tourne encore. Repérez facilement la projection la plus proche de chez vous grâce à notre carte régulièrement mise à jour !
Lire en ligne « RUMBLE : Où voir le film ? »


Dawnland : 2 projections exceptionnelles à Paris !

De la Plume à l’Ecran, en collaboration avec Upstander Projects et la société de production autochtone Longhouse Media, vous convie à l’avant-première du film Dawnland, Enfance amérindienne : générations volées et survie culturelle (2018, 86 min),
Entrée libre aux deux projections-rencontres dans la limite des places disponibles.
Lire en ligne « Dawnland : 2 projections exceptionnelles à Paris ! »


11 avril 2019 : séance FCAN Hors-les-Murs à Lyon !

A l’initiative des étudiants de l’IEFT School of Tourism de Lyon, et en partenariat avec Native Immersion et De La Plume à L’Écra, découvrez pour la première fois à Lyon le Festival Ciné Alter’Natif dédié à l’expression artistique autochtone contemporaine grâce à une séance Hors-les-Murs.

Festival du film de Femmes de Créteil


Catégories : Films

Le prochain Festival du film de Femmes de Créteil aura pour invitée d'honneur Euzhan Palcy, réalisatrice originaire de la Caraïbe, région métissée que nous avons nous aussi mis à l'honneur avec une sélection de documentaires sur les Caribéens. Euzhan, originaire de Martinique, est la réalisatrice de Rue cases-nègres, une adaptation du romancier Joseph Zobel. Gonflée par ce premier succès, elle ira à tout juste trente ans démarcher la Metro Goldwyn Mayer pour obtenir d'adpater Une saison blanche et sèche du romancier sud-africain André Brink. Elle devient la première réalisatrice noire à être porduite par un studio hollywoodien. Alors que Nelson Mandela est encore en prison, c'est un plaidoyer vibrant contre l'apartheid.

Plus tard, elle tournera une série de 2H40, issue de 40 h de tournage avec le grand poète Aimé Césaire. Nous vous en proposons un extrait ici.

Oiseaux
l’exil s’en va ainsi dans la mangeoire des astres
portant de malhabiles grains aux oiseaux
nés du temps qui jamais ne s’endorment
jamais aux espaces fertiles des enfances remuées
extrait de Ferrements – Aimé Césaire

Mars est le mois des grands festivals de documentaires !


Catégories : Films

Avec la 41 ème édition du Festival Cinéma du réel, à Paris, menée par sa nouvelle déléguée générale, Catherine Bizen. Parmi les grands noms du documentaire, on retrouve des inédits de Robert Kramer, un hommage à Yolande Zauberman, une documentariste qui a promené sa caméra d'Afrique du Sud (Classified people) en Biélorussie (Moi Ivan, toi Abraham ), explorant aussi la question juive avec tact et empathie. Ou encore un film de la libanaise Jocelyne Saab, Les enfants de la guerre et toute une rétrospective du documentariste Kevin Jerome Everson, qui filme une Amérique afro-américaine.

Fahavalo, Madagascar 1947


Catégories : Films

Fahavalo, Madagascar 1947 de Marie-Clémence Andriamonta-Paes revient sur un pan refoulé de l'histoire coloniale française. Marie-Clémence et son réalisateur de mari Cesar Paes font partie des portraits de BED. Ils signent ensemble ou séparément des documentaires inspirés sur le Brésil, pays de Cesar, Madagascar le pays d'enfance de la réalisatrice, et sur les traditions musicales ici-et-là.

Parmi ces films, il faut citer le très beau Saudade do futuro qui nous emmène sur les joutes musicales de Sao Paulo, étonnamment proches des joutes de l'occitan Claude Sicre et compères.

Quant à Fahavalo, il revient sur le récit effacé de nos livres d'histoire. À Madagascar en 1947, les rebelles insurgés contre le système colonial sont appelés fahavalo, «ennemis» de la France. Ils subiront tortures, massacres, et terribles représailles même si le nombre des victimes diffère suivant les auteurs. Ce sont des bataillons d'autres soldats coloniaux, plus de 30 000 hommes au total, qui seront envoyés faire la sale besogne. Le mouvement indépendantiste sera décapité jusqu'en 1960. 
Les derniers témoins évoquent leurs longs mois de résistance dans la forêt, armés seulement de sagaies et de talismans.

Le film est en quatrième semaine au cinéma à Paris à l'Espace Saint-Michel. Prochainement à Toulouse, Strasbourg, Aix, Nantes, Metz, Marseille, Lyon...  Le film est en compétition officielle au FESPACO à Ouagadougou, Burkina-Faso à partir du 23 février.

Plus de renseignements

Festival Travelling de Rennes


Catégories : Films

Le festival Travelling de Rennes fêtera ses trente ans du 5 au 12 février prochain. L'occasion pour l'association Clair-Obscur, qui l'organise, de faire un tour du monde des villes, en documentaires et fictions. New-york, Toronto, Séoul, Honk-Kong, Sao Paulo, Le Caire... Un tour du monde à portée de tous !

Pour ceux qui se sentiraient plus proches des campagnes que des villes-mondes, allez faire un tour sur la programmation de A l'Ouest, une section du festival qui rend hommage à la société Tita Productions. Celle-ci a choisi de remettre à l'écran le court-métrage Creek Aymes de Laurent Teyssier, un court que BED a récemment intégré dans sa section Kanak. On est en plein bush, aux côtés des éleveurs. Et des braconniers. De Laurent Teyssier, est présenté aussi le très beau Toril, tourné en Camargue. Autre ruralité, présentée dans cet hommage à Tita, celle de Mon lapin bleu, habitée par Yvonne, la tenancière qui redonne le sourire aux paysans. Et à tous les autres. Loin, si loin des mégapoles...