Article

Encore plus de films corses ? Allindi !


La plate-forme Allindi est née à l'initiative de Gérôme Bouda et de Marie-Francesca Valentini, tous deux impliqués dans la production audiovisuelle, comme dans la réalisation. 

 

Valoriser les œuvres corses et méditerranéennes, arpenter les imaginaires d'une île que l'on enferme volontiers dans quelques clichés bien résistants aux évolutions de nos sociétés, tel était le point de départ. Mais aussi, dès le début, se relier au reste du bassin méditerranéen et garder un œil sur ce qui s'y produit, sur ce qui s'y joue. Sur www.allindi.com la Méditerranée est une communauté culturelle : films sardes, maltais, italiens, algériens, portugais net les films y sont en ttoutes formes et en tous genres (documentaires, fictions, captations, séries).

 

A noter une sélection jeunesse entièrement en langue corse.

 

Le soutien franc de l'Institution Territoriale et le lancement de la plateforme, en Août 2020, en pleine période de pandémie au service du Festival du Film de Lama (et ce afin de garantir une présence cinématographique insulaire) annulé pour raisons sanitaires ont affirmé la détermination du projet culturel ALLINDI et de ses équipes.

 

Le projet est généreux, et ses créateurs considèrent les films comme des sources de réflexion, de poésie parfois, des regards qui éclairent notre société. 

 

Soucieux aussi de maintenir une économie qui permette à tous de mieux vivre, ils ont fait le choix de rétribuer les auteurs, et proposent donc des abonnements payants.

 

De quoi, espèrent-ils, entretenir le souffle qui permettra aux créateurs corses de ne pas se décourager, et de relancer de nouveaux projets de films, par tous les temps ! 

 

Devenus diffuseurs pour mieux partager les ressources de l'île, Gérôme Bouda et Marie-Francesca Valentini entretiennent toujours le feu sacré de la production de films. A guetter !

 

Allindi : abonnements 4€ par mois ou 40€ pour l'année.