Article

Ondes fragiles


On est au cœur du Morbihan, à Sérent, dans les locaux de la radio associative Plum'FM, fréquence 102.1. Une radio née dans les années 90, au sein de l'IME de Plumelec, une radio qui n'a pas peur de donner la parole à ceux qui souffrent, à ceux qui sont différents. Ondes fragiles, c'est un film de Françoise Bouard et Régis Blanchard, un bel hommage à une radio qui écoute, en plus de diffuser. Une écoute chaleureuse, une écoute qui nous fait du bien.

 

Grâce à des animateurs en empathie avec leurs invités, à l'image de de JB, les auditeurs peuvent écouter les paroles de personnes en dépression, atteintes par la maladie, par un licenciement, de jeunes en pertes de repères, d'adolescents de l'IME venus dire leurs différences. Le film date de 2014, alors que la radio traversait des passes difficiles d'un point de vue financier, et nous rentrons aussi dans l'intimité des réunions, de la gouvernance associative, de la gestion des conflits, même mineurs. Le mot-clé, le mot de la fin, c'est sans doute ce mot de fragile, qui porte en lui nos façons d'être au monde. Il faut souligner à quel point les réalisateurs, Françoise Bouard à l'image et Régis Blanchard au son, nous offrent des plans respectueux, mains qui tremblent, yeux qui brillent, voix qui chavirent, silences chargés d'émotions. Merci à eux pour ce partage.